[Colloque international : "Heidegger. Le danger, la promesse"]
30 novembre - 5 décembre 2004
sous la responsabilité de Gérard Bensussan, Joseph Cohen, Jacob Rogozinski
 
Du 30 novembre au 1er décembre, le Parlement des philosophes réunit à Strasbourg près de quarante philosophes européens et américains pour une session exceptionnelle, qui sera l’une des plus importantes rencontres consacrées depuis des années à la pensée de Heidegger. Pourquoi une telle rencontre aujourd’hui ? Les raisons sont nombreuses : on pense à la révolution philosophique dont il fut l’instigateur (l’une des plus importantes depuis Kant), au « cas Heidegger » et sa compromission avec le nazisme ou encore à l’influence qu’il exerce sur la philosophie contemporaine. Ces six journées nous permettront surtout de mettre la pensée de Heidegger à l’épreuve de notre temps : comment penser la fin de l’histoire et l’Europe, la religion et l’humanisme, la mondialisation et la technique, le statut des valeurs et le nihilisme ? Avec lui et même contre lui, comment penser Heidegger aujourd’hui, ses dangers et ses promesses ?


[Téléchargement du programme (.pdf)]


 

MARDI 30 NOVEMBRE

20 h Seul un dieu peut nous sauver Jean-Luc Nancy
C’est à partir de cette parole, tirée de l’entretien accordé par Martin Heidegger au Spiegel et publié au lendemain de sa mort, que Jean-Luc Nancy, ouvre la session du Parlement des philosophes. Conférence présidée par Lucien Braun.
 

MERCREDI 1ER DÉCEMBRE

9 h De Husserl à Heidegger : l'épuisement critique de la raison, Bernard Baas (Strasbourg)

10 h Les humeurs de l'histoire. Stimmung et transformation sociale ?, Michel Vanni (Strasbourg)

11 h 15 Augenblick, Werner Hamacher (Frankfurt am Main)

13 h 30 L'individu ne vaut rien (une lecture politique de la « Kehre »), Jacob Rogozinski (Strasbourg)

14 h 30 Le danger de l'être et la promesse d'un nouveau commencement, Jean-François Mattéi (Nice)

15 h 30 Devant le « grand danger » : le crépuscule hespérien de Heidegger, l'Europe alsyonienne de Nietzsche, Jean-Pierre Faye (Paris)

17 h Heidegger et le monde pluriel, Gianni Vattimo (Turin)

20 h L’ombre de cette pensée, Françoise Dastur, Philippe Lacoue-
Labarthe, Jean-Pierre Faye, Gérard Bensussan
.
Comment (re)penser ce que l’habitude nous fait appeler le « cas Heidegger » ? Son engagement dans le nazisme et son scandaleux silence face à la Shoah sont-il « lisibles » dans sa philosophie? Cette rencontre posera sans détours ni tabous la question.


JEUDI 2 DÉCEMBRE

9 h Phénomène, schème, figure : l'hypotypose de la finitude, P.-E. Atger

10 h Au pire..., Frédéric Neyrat (Paris)

11 h 15 Physique et technique chez Heidegger, Dominique Pradelle (Paris)

13 h 30 Physique de l'histoire, Gaetano Chiurazzi (Turin)

14 h 30 Le devenir de l’Europe : Hegel et Heidegger, Bernard Bourgeois (Paris)

15 h 30 Mal assuré : du destin de l'Europe, Rodolphe Gasché (Buffalo)

17 h Le temps de la parole, la crise de la vérité, les promesses du sens, Mario Ruggenini (Venise)

20 h La religion de Heidegger, Gianni Vattimo, Didier Franck, Jean-Luc Nancy
Qu’en est-il de la question du religieux chez Heidegger ? La critique d’une métaphysique fondée sur Dieu n’aurait-elle pas ouvert – contre toutes attentes – la voie d’une authentique expérience du religieux ?


VENDREDI 3 DÉCEMBRE

9 h Chose promise, Jean-Philippe Milet (Paris)

10 h Gefährliche Erinnerungen. Die unmögliche Gegenwart des Unvordenklichen, Holger Zaborowski (Freiburg)

11 h 15 Machen, was noch nicht da ist. Nietzsche und Heidegger über Metaphysik, Guenter Figal (Freiburg)

13 h 30 Ecoute tes lalangues. Heidegger et Lacan, ça promet, Stéphane Habib (Paris)

14 h 30 Le don le plus haut, Raphael Zagury-Orly (Jérusalem)
15 h 30 L'appel de Heidegger, Joseph Cohen (Strasbourg)

17 h Heidegger, critique du capital, Catherine Malabou (Paris)

20 h Les leçons de Heidegger, Philippe Lacoue-Labarthe. Conversation avec Peter Sloterdijk et Alain Badiou. Que nous a légué Heidegger ? Comment, avec cet héritage, penser le rapport de la philosophie à l’engagement politique ou à la religion ?


SAMEDI 4 DÉCEMBRE

9 h The danger and the promise of Heidegger : an American perspective, Iain Thomson (Albuquerque, Etats-Unis)

10 h Hanging out or dwelling ? How to respond to the hidden history of the West ?, Mark Wrathall (Provo, Etats-Unis)

11 h 15 Heidegger's Polytheism : Homer, Nietzsche, and Moby Dick, Hubert Dreyfus (Berkeley)

13 h 30 L’athéisme comme événement : l’anti-fondationalisme de Heidegger, Peter Eli Gordon (Boston)

14 h 30 Le dernier idéaliste allemand. Note sur une note de Kant und das Problem der Metaphysik, Maurizio Ferraris (Turin)

15 h 30 Mythe et commencement : Schelling et Heidegger, Gérard Bensussan (Strasbourg)

17 h « Être pour la mort » et pensée du « nous », Marc Crépon (Paris). Discussion avec Philippe Lacoue-Labarthe et Jean-Luc Nancy

20 h Le destin de l’Europe : l’épreuve du nihilisme, Jean-François Courtine, Catherine Malabou, Jean-François Mattéi.
Le nihilisme traverse de part en part l’histoire de la métaphysique européenne. Il s’agira d’interroger cet étrange rapport en reposant la question du destin de la civilisation européenne, de ses valeurs et de ses promesses.


DIMANCHE 5 DÉCEMBRE

10 h Le syndrome du propre : comprendre le sens, Andrea Potestà (Strasbourg)

11 h L'être et l'autre : sur la lecture lévinassienne de Heidegger, François Raffoul (Bâton Rouge, Louisiane)

13 h 30 Présent, présence et événement selon Heidegger, Françoise Dastur (Nice)

14 h 30 La question de la technique, Alain Badiou (Paris)

16 h Heidegger, la religion et l'Amérique, Martin Gessmann (Heidelberg)

17 h La question de l’« Unheimlich », Samuel Weber (Chicago)

18 h The future pastness of art, John Sallis (Pennsylvanie)

20 h La politique de Heidegger : reporter la fin de l’histoire, Peter Sloterdijk (Karlsruhe/Vienne)
Avant de revenir à Strasbourg tout au long de l’année 2005 pour occuper la chaire Emmanuel-Lévinas, Peter Sloterdijk prononce la conférence de clôture de cette session du Parlement des philosophes.